Sport Business Club ou comment réseauter en short

3 min

Tout est parti d’un constat. Celui de Vianney Lepoutre, entrepreneur depuis 8 ans : pour être performant, il faut prendre soin de soi, faire attention à sa santé et à son corps. Si Vianney a fait de ces règles siennes, il a aussi décidé d’en faire profiter les cadres dirigeants en créant Sport Business Club en mai 2017.

Le principe est simple : le Sport Business Club permet aux dirigeants et cadres de s’entrainer sur tous les paramètres de la performance tout en développant leur réseau professionnel. « C’est faire du networking (ou réseauter) en tenue de sport » s’amuse Vianney. Le jeune entrepreneur s’est aménagé du temps dans son planning pour faire du sport tous les jours et même une sieste d’un quart d’heure, « et ma boîte ne s’est jamais portée aussi bien ». L’idée, à travers Sport Businness Club, c’est donc d’amener les cadres dirigeants inscrits dans le programme à intégrer le sport dans leur « routine ». « Aujourd’hui, les dirigeants ont tous des objectifs qui nécessitent d’être bien préparés » poursuit-il. Le sport pour développer les aptitudes managériales et mentales et pour rendre un dirigeant performant dans sa vie professionnelle et personnelle. « Il y a donc le sport mais aussi tous ses corolaires pour se sentir bien : le sommeil et la nutrition ».

Concrètement, chaque mois, les stagiaires inscrits (par groupe de 15 à 20) se retrouvent au Stab pour une séance de trois heures. Au programme, une heure et demie de pratique sportive (préparation physique, vélo, paddle, trail, course à pied, natation, …) suvie d’un déjeuner en tenue de sport qui permet à chacun d’échanger sur ses pratiques et de faire grandir son réseau. Ensuite, les stagiaires reprennent le chemin du bureau, gonflés à bloc pour réaliser leurs objectifs et bien décidés à laisser plus de place au sport dans leur emploi du temps bien rempli.

Des experts référents et compétents

Vianney Lepoutre a le don de savoir bien s’entourer. A ses côtés, pour conseiller ses stagiaires dans des domaines précis, il a fait appel à des pointures.

  • Philippe Leclair, expert en préparation physique et mentale. « C’est lui qui intervient dans la définition du programme sportif ».
  • Rémi Hurdiel, docteur en Sciences du Sport à l’Université du Littoral Côte d’Opale et spécialiste du sommeil, notamment pour les marins qui préparent des courses comme le Vendée Globe. « Repérer les signaux de fatigue et intégrer des routines avec des postures de respiration font partie de ce qu’on enseigne aux stagiaires ».
  • Marc Le Quenven, naturopathe. « La nutrition, c’est la base de notre énergie, on apprend à bien manger tout en se faisant plaisir ».

Sport Business Club, ce sont eux qui en parlent le mieux

Ils sont une quinzaine pour la séance de rentrée de Sport Business Club. Tee-shirt bleu marine à l’effigie du groupe, les stagiaires grignotent des amandes pendant le briefing de Vianney avant la séance « dérouillage » concoctée par Martin Lainé.

Jérôme, gérant de l’agence Temporis : « L’été a été compliqué en termes de préparation physique ! Convaincu de l’expérience de l’année dernière, je signe de nouveau, pour retrouver la forme et profiter du réseau de chacun ».

Camille, conseil en assurance : « Cela m’a beaucoup aidée à réorganiser mon planning pour laisser de la place au sport ».

Guillaume, directeur commercial Brasserie Castelain : « C’est une bonne méthode pour faire du sport autrement, avec un sens du défi qui me plaît. C’est aussi faire du réseau autrement, en baskets et en short ».